Historique

L'association ARPEJ est née d'une rencontre imprévue.

En 1997, l'historien Grégoire Georges-Picot présente son film "La Libération de Marseille" dans des établissements scolaires, accompagné de témoins de la 2ème Guerre Mondiale.

L'un d'eux, Jean Comte, ancien résistant et acteur de la libération de Marseille en août 44, ressent alors combien ce jeune public a de choses à exprimer sans en avoir forcément la possibilité.

Sur ce constat ils ont l'idée de créer des ateliers vidéo, en s'appuyant sur les possibilités nouvelles qu'offrait la technologie de l'époque (V8, SVHS, Hi8…).

Des réalisateurs professionnels, adhérant à cette idée de favoriser la libre expression des jeunes, rejoignent alors le projet d'ARPEJ.
 
Plus d'une centaine d'ateliers pratiques ont depuis été proposés, produisant autant de films réalisés par des jeunes.
La Marseillaise de Pythéas - 2006 - Collège Jean Claude Izzo